Round’up : rassembler (le bétail) ; faire une rafle (de criminels) ; arrondir (une somme).

Qu’est-ce qu’on nous fait avaler ?
L’agriculture moderne, fleuron de la mégalomanie occidentale, utilise des technologies issues tout droit des innovations des dernières guerres. Que faire alors de cette agriculture qui pollue les sols, l’eau, l’air, qui dérègle la biodiversité, épuise les ressources énergétiques, pour finalement, comble du bonheur, nous fournir des aliments morts, vides de nutriments à force de traitements, de raffinage et d’addition de substances chimiques et le tout sans épargner les travailleurs de la terre, premières victimes de ce système ?

Round’up tente de donner des éléments de compréhension d’un sujet vertigineux. Construit comme une émission théâtrale, le spectacle permet de parcourir plusieurs points de vue, de s’appuyer sur différentes natures de textes, de donner la parole à une multitude d’acteurs de l’agroalimentaire : experts, responsables politiques, chefs d’entreprise, industriels, agriculteurs, éleveurs et évidemment, en bout de chaîne, les consommateurs. Nous zappons d’un sujet à l’autre, comme si l’on suivait en simultané différentes émissions. Nos armes sont l’humour, l’absurde, la légèreté, l’ironie, mais aussi, l’humilité, la conscience aigüe de notre ridicule, de notre petitesse malgré notre volonté de changer le monde. Victor Gauthier-Martin

Depuis que j’ai commencé les répétitions de Round Up,
c’est assez compliqué pour moi, je ne sais plus quoi manger…

 

du 9 au 20 décembre

au Théâtre des Quartiers d'Ivry

Auteurs :  Clémence Barbier, Victor GAUTHIER-MARTIN, Maïa SANDOZ

Mise en scène : Victor GAUTHIER-MARTIN