Le Menteur

Le séduisant Dorante, jeune provincial revenu à Paris, entend bien se faire une place dans cette « île enchantée » qu’est devenue la ville. Épris d’aventures amoureuses, « vaillant par nature et menteur par coutume », il imagine, « rêve en parlant » et s’invente des exploits… Dorante a du talent, Dorante est un artiste, un joueur. A sa façon, il se veut un héros. Si le mensonge fait partie d’une stratégie savante, il semble aussi imposé par la loi de prestige qui régit le théâtre social. Mais le menteur est loin d’imaginer que la belle Clarice qu’il veut subjuguer lui tend un piège en faisant passer sa cousine pour elle-même ! L’euphorie du mensonge tourne au vertige : qui aime qui ? Démasqué, le menteur s’en tirera par une ultime pirouette… Métamorphose de la ville, identités en fuite, inconstance et duplicité : dans la comédie baroque, le monde n’est qu’un jeu, ou plutôt un théâtre. 
Et Corneille soulève cette question - aussi vraie alors qu’aujourd’hui : toute position de pouvoir ne s’établit-elle pas sur le mensonge et la fiction ?

Auteurs : Pierre CORNEILLE

Mise en scène : Julia VIDIT

Au théâtre de la Tempête

Du 18  Janvier au 18 Février 2018

Pour télécharger une photo, cliquez dessus, puis une fois affichée, Clique droit / Enregistrer l'image sous.

Crédit / Copyright : Anne Gayan