LA CERISAIE

Le projet Tchekhov : monter l’intégralité de son oeuvre dramatique c’est permettre au spectateur d’appréhender sa globalité. Cette structure à travers les différentes pièces met à jour une pensée en mouvement, une dramaturgie cachée et sensible au-delà des mots. C’est proposer avec chaque pièce un axe nouveau de questionnement pour tenter de répondre à cette question lancinante de toute son oeuvre : Qu’est-ce que le contemporain ?

 

 

… « Au théâtre d’art, tous ces détails avec les accessoires distraient le spectateur, l’empêchent d’écouter… Ils masquent l’auteur /… / Vous savez, je voudrais qu’on me joue d’une façon toute simple, primitive… Comme dans l’ancien temps… une chambre… sur l’avant scène un divan, des chaises… Et puis de bons acteurs qui jouent… C’est tout… Et sans oiseaux et sans humeurs accessoiresques… ça me plairait beaucoup de voir mes pièces représentées de cette façon-là… »
 

Evtikhi Karpov citant les propos de Tchekhov : mes deux dernières rencontres avec Tchekhov / in / Tchekhov dans les souvenirs -1954 / pages 575 et 576

Auteur :  Tchekhov

Mise en scène :  Yann-Joel Collin

du 9 mai au 5 juin 2016

au Théâtre des Quartiers d'Ivry

Antoine Vitez

Pour télécharger une photo, cliquez dessus, puis une fois affichée, Clique droit / Enregistrer l'image sous.