Auteur : Copi

Mise en scène : Clément POIRÉE

 

Tout commence par la solitude. Un homme seul et nu sur son vieux canapé, L., fait face à un frigo, comme une allégorie encore indéchiffrable. On sent simplement la mort qui rôde. On apprendra vite qu’il s’agit du cadeau que lui a fait sa mère pour ses 50 ans. Qu’y a-t-il dans ce frigo ? L. hante son ap-partement de vieux garçon, comme un ogre son antre. Nous sommes dans une grande pièce dé-fraichie, le cendrier dégorge de vieux mégots, des cadavres de bouteilles jonchent ça et là la moquette élimée qui fût élégante un jour. Les murs sont tapis-sés de grandes penderies... C’est une première  vision, inquiétante, sombre :  le vieillissement avec pour seul interlocuteur une grande boîte froide. 


Le téléphone sonne, alors commence la transe :  L. incarne successivement une ancienne star du mannequinat à la retraite, Goliatha sa bonne mena-çante, une gitane, un détective, madame Freud, sa mère, un rat... Il passe d’un costume à l’autre à une vitesse affolante. Son imaginaire prend le pouvoir, la vie, les obsessions, les fantasmes éclatent et se ré-pandent dans la pièce. Ce L. est un monstrueux Homme-Théâtre qui orchestre, en même temps qu’il l’incarne, la représentation furieuse de sa propre vie. Il est possédé, multiple, à la fois homme et femme, créature hybride dialoguant avec lui-même. Quelle vigueur encore chez Copi. Au crépuscule de sa vie, quelle franchise et quelle élégance ! Dans cette pièce brève, il se livre en même temps qu’à une mise en abîme de son histoire intérieure, à celle du théâtre et de son pouvoir.

Au Théâtre de la Tempête

Du 13 Septembre au 20 Octobre 2019

Dans le Frigo

Pour télécharger une photo, cliquez dessus, puis une fois affichée, Clique droit / Enregistrer l'image sous.

Crédit / Copyright :  Hélène Bozzi

Macbeth © Hélène BOZZI

press to zoom

Macbeth © Hélène BOZZI

press to zoom

Macbeth © Hélène BOZZI

press to zoom

Macbeth © Hélène BOZZI

press to zoom