AMEDEE

Trajectoire d’un accidenté de la vie. Une dramaturgie dynamique qui nous prend par la main et nous accompagne dans les méandres des contradictions de notre rapport à la souffrance, et à la vulnérabilité. Les rires et les larmes se mêlent dans un récit où le jeu sert de lien entre la fiction et le rêve.

 

Amédée a vingt ans, il est fou de jeux vidéo, de voitures, de courses et de sa petite amie. Il a un bon copain, un grand cœur et veut s’engager chez les pompiers… Mais sur la route, Amédée croise un camion qu’il ne peut éviter. Son destin bascule. Le jeune homme ne pourra plus marcher, ni bouger, ni parler… Après des mois de combats, Amédée reste lui-même, ni héros, ni martyr : un adolescent emprisonné par son corps. Combien de temps lui et ses proches pourront-ils supporter ? Faut-il aider Amédée à se débarrasser de lui-même ?

 

Côme de Bellescize, jeune auteur et metteur en scène, aborde de façon sensible la question épineuse de la fin de vie. Un spectacle mêlant grande finesse, et forte intensité émotionnelle, débordant de cocasserie et de poésie, et qui évite magnifiquement tout pathos.

 

Les sujets sont pris à bras le corps. La magie du théâtre opère et nous permet de basculer d’un lieu à l’autre, jusque dans les pensées d’Amédée, confronté à son double.

Texte et mise en scène : Côme de BELLESCIZE

du 3 septembre au 13 octobre 2013

au Théâtre 13 / Seine

Pour télécharger une photo, cliquez dessus, puis une fois affichée, faites Fichier/Enregistrer sous

Copyright / Crédit photos Antonia Bozzi