Est-ce qu’Agnès se souvient ? Est-ce qu’elle se souvient bien ? Est-ce qu’elle se souvient de tout ? Agnès dit : "J’aimais mon père." Et, à son père, elle dit : "Je ne t’aime pas." Quelle main sur sa bouche l’empêche de parler ? Quelles mains sur ses seins l’empêchent de respirer ? Agnès dit : "Je n’ai pas eu de père, mais un propriétaire." L’amour est-il si fou ? Est-il si impossible ? Si près du sang ? Agnès dit : "Je me suis tue." N’est-elle pas une gamine ? Ne doit-elle pas obéir ? Qui ose l’entendre ? Peut-elle échapper au silence ? Agnès dit : "Jamais je ne tomberai amoureuse." Comment vivre depuis ça ? Catherine Anne

du 6 janvier au 2 février 2014

au Théâtre des Quartiers d'Ivry

Texte et Mise en scène :  ​Catherine ANNE

Plus d'informations ICI

Agnès est séquestrée par Arnolphe, un homme riche qui l’a prise et élevée, afin de l’épouser vierge et innocente. Arnolphe redoute d’être ridiculisé par une épouse infidèle. Il le sera sans même se marier : débordé par le désir et l’amour d’Agnès pour Horace. Arnolphe va vivre un cauchemar. Car Horace lui raconte les tours joués au vieux jaloux qui enferme Agnès, sans soupçonner Arnolphe d’être ce jaloux…

Auteur : Molière

Mise en scène :  ​Catherine ANNE

 

L'ECOLE DES FEMMES

Pour télécharger une photo, cliquez dessus, puis une fois affichée, faites Fichier/Enregistrer sous

Copyright / Crédit photos Bellamy

Pour télécharger une photo, cliquez dessus, puis une fois affichée, faites Fichier/Enregistrer sous

Copyright / Crédit photos Bellamy